L'immunité: une barrière formidable

Mis à jour : il y a 6 jours


Notre système immunitaire est l'arme de défense par excellence de notre corps face à des intrus. Nous entendons par intrus toutes substances, bactérie, virus... susceptible de nuire à notre organisme. Le système immunitaire ralentit et détruit les envahisseurs de notre corps. Autant dire que sans lui, notre espérance de vie devient nulle dans un environnement non stérile. Mais en réalité de quoi est fait ce système si performant qu'est le système immunitaire ? Et comment lui donner un coup de pouce quand il en a besoin ?



L'immunité: une barrière formidable


Qu'est-ce que le système immunitaire ?


Les cellules du système immunitaire sont collectivement appelées les globules blancs. Ce sont eux les "soldats" du corps. Comme les grades dans une armée, ces globules blancs sont subdivisés en plusieurs groupes ayant des fonctions intrinsèquement différentes. Par exemple, les neutrophiles ou les macrophages (phagocytes) sont des cellules produites dans la moelle osseuse qui participent à la phagocytose (mange les particules du liquide extracellulaire et les détruit en son sein) et au processus inflammatoire. Attention, contrairement à ce que l'on pourrait croire, l'inflammation est une réponse physiologique dont le but est de détruire ou d'inactiver les envahisseurs et de déclencher la réparation tissulaire. Il existe bon nombre de grades au sein de l'armée du système immunitaire. Pour faire simple, nous allons nous intéresser à celles et ceux responsables du combat contre les bactéries et les virus: les lymphocytes et les phagocytes.


Un lympho..quoi ?


Les lymphocytes sont des cellules produites à partir de la différenciation ou maturation des cellules hématopoïétiques produite dans la moelle osseuse. Les lymphocytes sont subdivisés en 4 groupes :

  1. Les cellules NK (Natural Killer), classe particulière de lymphocytes, sont les assassins du corps. Les cellules du corps infectées par un virus ou cancer sont potentiellement destructibles par les cellules NK. Elles agissent de leur plein gré sans le besoin d'être activées. En outre, elles sont encore plus redoutables lorsqu'elles sont soumises à la pression des lymphocytes T.

  2. Les lymphocytes T auxiliaires, qui sont responsables de la reconnaissance et de l'activation des lymphocytes B. Ce sont en quelque sorte les unités de reconnaissance et d'information de l'armée.

  3. Les lymphocytes T cytotoxiques qui attaquent directement l'antigène.

  4. Les lymphocytes B une fois activés libèrent des anticorps. Les anticorps sont de véritables GPS. Ce sont les "Google Maps" du système immunitaire. Ils permettent d'indiquer la direction aux cellules de combats.


OK et concrètement ça donne quoi ?


Concrètement, la réaction immunitaire peut être divisée en 2 parties :


  • La réaction immunitaire immédiate aussi appelée défense immunitaire non spécifique. Le seul acteur important de cette réaction est le phagocyte. Vous visualisez "Pac Man" ? C'est lui ! Il mange les antigènes (ex: bactérie) puis les digères.


  • La réaction immunitaire spécifique qui est divisée en 3 phases :

  1. Rencontre et reconnaissance : un antigène (virus, bactérie, allergène...) pénètre dans le corps. Il est reconnu par les lymphocytes T cytotoxiques et par les lymphocytes T auxiliaires. C'est ce dernier, qui active les lymphocyte B.

  2. Activation : grâce aux lymphocytes T auxiliaires, les lymphocytes B se multiplient et se différencient en plasmocytes qui libèrent des anticorps.

  3. Attaque : les anticorps libérés par les plasmocytes guident les cellules NK et les phagocytes jusqu’à l'antigène pour le détruire. Les lymphocytes T cytotoxiques quant à eux attaquent directement l'antigène à leur rencontre.


Bon d'accord, mais moi je tombe plus facilement malade en hiver pourquoi ?


La première raison est que la muqueuse nasale est plus perméable aux virus et microbes. En effet, le mucus qui recouvre notre muqueuse nasale et qui a pour fonction de réchauffer l'air ambiant devient plus liquide (nez qui coule) et est éliminé, ouvrant la porte aux infections.


La deuxième raison est que notre corps, en hiver, est beaucoup plus ralenti. Malheureusement, notre système immunitaire n'en déroge pas à la règle. Il est donc important de stimuler notre immunité.


La troisième raison est le manque de vitamine D associé à un manque de lumière. La durée des journées et une diminution générale de la luminosité entrainent des carences en vitamine D. Il est formellement démontré qu'une carence en vitamines D expose le corps à de nouvelles infections. Plusieurs études démontrent que 67% de la population serait carencée en vitamines D toute l'année contre 90% de carence en hiver.


Une autre raison est que les virus deviennent plus résistants avec le froid et avec la faible luminosité. En effet, l'enveloppe qui les entoure est plus résistante avec la diminution de la température et des ultraviolets.


Comment soutenir son immunité ?


Point important: Le système immunitaire peut être stimulé maximum 5 jours par semaine ou 3 semaines par mois. Il est important de conserver quelques jours sans prises pour ne pas épuiser notre système immunitaire.


Le zinc est un oligo-élément important qui entre dans plus de 200 réactions enzymatiques du corps. Dans l'immunité, elle trouve son importance dans:

  • Hormone zinc-dépendante qui stimule la maturation des lymphocytes T (maintenant vous comprenez)

  • Protecteur de l'apoptose (destruction programmée) des lymphocytes.

  • Médiateur intracellulaire de la réponse immunitaire.

  • Diminution générale du stress oxydatif du corps.

Le sélénium va de pair avec le zinc. Le sélénium est un excellent antioxydant. La recherche démontre une étroite corrélation entre les propriétés antioxydantes du sélénium et le bon fonctionnement du système immunitaire.


Une cure de vitamine D est nécessaire en hiver. Il est recommandé 2000 UI en hiver, une à deux fois par jour pendant tout l'hiver.


La propolis est un excellent moyen de prévenir les infections bactériennes, virales et fongiques. Sa forte teneur en flavonoïde est responsable de son activité antibactérienne, antiseptique, antivirale, anti-inflammatoire et antioxydante.


L'Echinacea contient des alkylamides qui agissent comme un bouclier naturel. C'est la plante de référence pendant l'hiver.


La griffe de chat (Uncaria tomentosa) possède pas moins de 6 alcaloïdes aux propriétés antioxydantes puissantes. C'est un excellent purifiant de l'organisme. L'OMS qualifie la griffe de chat comme ayant des propriétés exceptionnelles.


L'Ashwagandha est une plante adaptogène (qui s'adapte en fonction des besoins de l'organisme) fabuleuse qui a traversé les siècles pour ses propriétés à augmenter la tolérance générale de l'organisme. Elle est très riche en fer, en antioxydant, en tanin et en alcaloïde.


L'Acérola contient de la vitamine C naturelle qui aide à stimuler le système immunitaire. Une dose de 500mg à 1g de vitamine C pendant 10 jours est recommandée pour stimuler les défenses immunitaires.




Livraison gratuite à partir de 49€

Nos services

Devenez membre

Certification HACCP

Paiement sécurisé

Livraison offerte à partir de 49€

Devenez membre et recevez 10% de réduction à vie

Nos produits sont certifiés HACCP

Paiement sécurisé

Livraison rapide

Réception de colis facile

48/72 heures

Léger et aussi fin qu'une enveloppe postale

Assistance téléphonique

Chat : discutons en direct

+32 (0)491 88 91 10

Lundi-vendredi: de 9h à 18h

Samedi: 10h à 17h

Dimanche: 9h à 12h

Nous vous conseillons en direct

Inscris-toi et sois le premier à recevoir nos promotions!

  • Facebook
  • YouTube

Mizu et Kasai est une entreprise belge qui offre une gamme de compléments alimentaires unique aux personnes voulant se soigner avec les plantes. Mizu et Kasai vous accompagne dans les maux de la vie quotidienne avec des compléments alimentaires de très hautes qualités à base de plantes et de minéraux.

Bruxelles, 1020, Rue du Heysel 140, bte 2.8. Mizu & Kasai. Tous droits réservés. La reproduction du contenu, des images et logos est strictement interdite.

©2020 par Mizu&Kasai.