top of page

L'harpagophytum : l'anti-inflammatoire naturel dans l'arthrose.

Dernière mise à jour : 17 août

Bienvenue dans notre guide complet dédié à l'harpagophytum, une plante au nom évocateur et aux propriétés thérapeutiques remarquables. Originaire des régions africaines, l'harpagophytum, également connu sous le nom de "griffe du diable", a traversé les siècles en tant que remède traditionnel apprécié pour ses vertus anti-inflammatoires et antidouleurs. Dans ce blog, nous explorerons en profondeur les multiples facettes de cette plante médicinale, des fondements de son utilisation ancestrale à ses applications contemporaines soutenues par des recherches scientifiques récentes.


L'harpagophytum a su gagner une place de choix dans le domaine de la médecine naturelle en raison de sa capacité à soulager diverses affections, en particulier les douleurs articulaires et l'inflammation. Cependant, sa popularité ne se limite pas seulement à ces domaines. À travers les pages qui suivent, nous dévoilerons les détails fascinants de cette plante, des composés actifs qui lui confèrent ses puissantes propriétés, aux recommandations de dosage avisées pour une utilisation optimale.


Préparez-vous à découvrir le monde de l'harpagophytum, à explorer ses avantages pour la santé et à acquérir des connaissances approfondies sur son utilisation judicieuse. Que cette lecture vous guide vers une meilleure compréhension de cette plante étonnante et vous inspire à prendre des décisions éclairées pour votre bien-être.



  • Noms communs : Harpagophytum, griffe du diable, racine du Windhoek, plante-grappin, araignée de bois

  • Nom scientifique : Harpagophytum procumbens

  • Principes actifs : parmi les composés actifs, on retrouve les iridoïdes tels que l'harpagoside, le harpagide et le procumbide, ainsi que des polyphénols, des polysaccharides, des triterpènes, des phytostérols, des lipides, des cires et de légères traces d'huile essentielle.

  • Parties de la plante utilisée : racines latérales secondaires

  • Formes galéniques : gélule, comprimé, racine séchée, poudre, teinture mère et pommade


Qu'est-ce que l'harpagophytum ?


L'harpagophytum, botaniquement identifié sous le nom Harpagophytum procumbens, se révèle comme une plante médicinale aux propriétés intrigantes et bienfaisantes. Plongeons dans les détails de cette plante captivante, explorant ses origines, son usage historique et les éléments qui font de ses racines latérales secondaires une source précieuse de bien-être.


Harpagophytum procumbens : Une plante médicinale polyvalente ancienne


L'harpagophytum, parfois appelé griffe du diable en raison de l'apparence de ses fruits, occupe depuis longtemps une place de choix dans la pharmacopée naturelle. Originaire des régions d'Afrique australe, cette plante a traversé les époques en tant qu'allié thérapeutique précieux, surtout dans le traitement des problèmes liés aux articulations et à l'inflammation.


Les origines de l'utilisation de l'harpagophytum remontent aux sociétés traditionnelles qui peuplaient les terres africaines. Les guérisseurs traditionnels et les populations locales ont exploité les propriétés médicinales de cette plante pour soulager diverses affections, notamment les douleurs articulaires et les maux liés à l'inflammation. Ce contexte historique donne à l'harpagophytum une profondeur culturelle qui renforce sa place dans le domaine de la santé naturelle.


Aujourd'hui, l'harpagophytum est aujourd'hui disponible dans les pharmacies du monde entier. L'harpagophytum appartient à la famille des pédaliacées, qui compte 85 espèces différentes. L'ingrédient actif de la griffe du diable est l'harpagoside, qui possède des propriétés anti-inflammatoires et analgésiques.


Des composés actifs pour lutter contre l'arthrose


L'harpagophytum doit ses effets bénéfiques à un groupe de composés actifs, parmi lesquels les harpagosides occupent une position centrale. Ces iridoïdes sont responsables des propriétés anti-inflammatoires et antidouleurs qui font de la plante une option attrayante pour ceux qui cherchent des alternatives naturelles aux traitements conventionnels. En plus des harpagosides, d'autres éléments tels que les polyphénols, les polysaccharides, les triterpènes, les phytostérols, les lipides et les cires contribuent à la complexité de l'harpagophytum en tant que remède potentiel.

En somme, l'Harpagophytum procumbens se révèle comme une plante médicinale riche en histoire et en composés bénéfiques. Sa réputation en tant qu'agent naturel pour le soulagement des douleurs et des inflammations en fait une option attrayante pour ceux qui cherchent à améliorer leur bien-être de manière holistique. Dans les sections à venir, nous explorerons plus en détail les multiples avantages de cette plante ainsi que les différentes façons dont elle peut être utilisée pour optimiser la santé et le confort au quotidien.


Points historiques et anecdotes


  • Au début du 19e siècle, un collectionneur de plantes nommé Frederick Hornemann voyageait dans le désert du Namib lorsqu'il a rencontré un petit rongeur qui rongeait une racine à l'aspect étrange. Intrigué, il a ramené certaines de ces racines en Europe pour les étudier de plus près. Après un examen plus approfondi, il s'est avéré que la racine provenait d'une plante appelée harpagophytum procumbens, plus connue sous le nom de griffe africaine ou griffe du diable. Si la racine était utilisée depuis des siècles par les populations indigènes d'Afrique pour ses propriétés médicinales, elle était relativement inconnue en Europe. Aujourd'hui, l'harpagophytum est largement utilisé comme remède à base de plantes contre les douleurs et les inflammations articulaires. Grâce à la découverte de Frederick Hornemann, ce remède traditionnel est désormais accessible aux personnes du monde entier.


  • L’harpagophytum est tellement réputée qu’elle a failli disparaitre à l’état sauvage à cause de sa surexploitation.


  • L’harpagophytum est aussi surnommé griffe du diable. Elle a hérité de ce nom du fait de la forme particulière de ses fruits. Ceux-ci sont entourés de crochets qui ressemblent à de longues griffes. Ils ont ainsi la particularité de s’accrocher aux animaux qui les frôlent. Pour s’en débarrasser, ces animaux gesticulent dans tous les sens, comme s’ils étaient possédés par le « diable ». C’est ainsi que se dispersent les graines.


Bienfaits et vertus de l'harpagophytum


L'harpagophytum, avec sa réputation séculaire, se distingue par sa capacité à apporter des bienfaits significatifs pour la santé, en particulier dans le contexte de l'arthrose, des douleurs articulaires et de l'inflammation. Dans cette section, plongeons au cœur des multiples avantages que cette plante offre, en nous appuyant sur les connaissances traditionnelles et les preuves scientifiques actuelles.


Un allié dans le soulagement de l'arthrose et des douleurs articulaires


L'arthrose, une condition qui touche les articulations et peut provoquer douleur et raideur, trouve une réponse potentielle dans les propriétés de l'harpagophytum. Les composés actifs de la plante, notamment les harpagosides, sont ciblés pour leur rôle dans la réduction de l'inflammation et l'atténuation des douleurs articulaires. Des études ont suggéré que la prise régulière d'harpagophytum pourrait contribuer à améliorer la mobilité et à réduire l'inconfort lié à l'arthrose, offrant ainsi un soulagement bienvenu pour ceux qui en souffrent.

Les preuves scientifiques renforcent son efficacité


Les bienfaits traditionnels de l'harpagophytum trouvent un écho favorable dans les recherches scientifiques modernes. Des études menées ont validé les propriétés anti-inflammatoires et analgésiques de la plante, apportant une base solide à son utilisation dans le traitement de diverses affections liées aux articulations. Ces découvertes ont également éclairé le mécanisme d'action des harpagosides, soulignant leur capacité à moduler les réponses inflammatoires et à atténuer les douleurs.


Vers une amélioration globale de la mobilité et des articulations


Outre son impact sur les affections spécifiques aux articulations, l'harpagophytum peut jouer un rôle dans l'amélioration globale du confort physique. Sa capacité à réduire l'inflammation peut contribuer à un meilleur ressenti général du corps, favorisant ainsi une qualité de vie améliorée. De plus, son potentiel à réduire les douleurs peut être un élément clé pour maintenir une activité physique régulière et un bien-être équilibré.


Quels sont le mécanismes d'action de l'harpagophytum ?


Les mécanismes d'action anti-inflammatoires de l'harpagophytum sont liés aux harpagosides, qui sont des principes actifs présents dans les racines de la plante. Les harpagosides ont des effets anti-inflammatoires en agissant sur plusieurs voies biologiques différentes, notamment :

  1. Inhibition de la cyclooxygénase-2 (COX-2) : Les harpagosides ont la capacité d'inhiber l'enzyme COX-2, qui est impliquée dans la production de prostaglandines pro-inflammatoires. En inhibant cette enzyme, les harpagosides réduisent la production de prostaglandines et donc l'inflammation.

  2. Inhibition de la phospholipase A2 : Les harpagosides ont également la capacité d'inhiber la phospholipase A2, une autre enzyme impliquée dans la production de médiateurs pro-inflammatoires.

  3. Stimulation de la production d'interféron-gamma : Les harpagosides peuvent stimuler la production d'interféron-gamma, un type de cytokine qui a des effets anti-inflammatoires.

  4. Inhibition de la migration des leucocytes : Les harpagosides ont la capacité d'inhiber la migration des leucocytes vers les sites d'inflammation.

  5. Inhibition de la production d'histamine : Les harpagosides ont la capacité d'inhiber la production d'histamine, un médiateur pro-inflammatoire impliqué dans les réactions allergiques.

Il est important de noter que ces mécanismes d'action ne sont pas encore pleinement compris, et les recherches en cours pourraient révéler d'autres mécanismes d'actions. Il est important de noter que ces informations sont basées sur l'état actuel des recherches scientifiques.


Quels sont les bienfaits de l'harpagophytum ?


L’Harpagophytum est par conséquent reconnue pour son action contre les rhumatismes tels que l’arthrite ou la polyarthrite mais aussi dans les tendinites (inflammation des tendons). Elle est ainsi indiquée dans l’arthrose, car elle soulage tout en apportant une meilleure mobilité à l'articulation.


Propriétés principales

Propriétés secondaires

  • Stimulant digestif et biliaire

  • Apéritive

  • Tonique

  • Antispasmodique

  • Diurétique

Comment utiliser l'harpagophytum ?


L'utilisation de l'harpagophytum s'ouvre à une gamme variée de formes galéniques, chacune offrant des avantages spécifiques pour répondre à différents besoins de santé. Dans cette section, nous explorerons les diverses options disponibles pour intégrer l'harpagophytum dans votre routine, tout en fournissant des directives précises pour sélectionner des produits de qualité et déterminer les dosages optimaux.


Diversité des formes galéniques


L'harpagophytum se présente sous différentes formes pour s'adapter aux préférences individuelles et aux besoins spécifiques. Que ce soit sous forme de poudre, d'extrait sec, de teinture, de comprimés ou d'autres présentations, chaque variante offre des avantages uniques en termes de facilité d'utilisation et d'absorption. Par exemple, les gélules et comprimés offrent une option pratique pour une consommation quotidienne.


Quel est l'harpagophytum le plus efficace ?


Lors de l'achat de produits d'harpagophytum, la concentration en harpagosides est un facteur crucial à considérer. Les harpagosides sont les principes actifs clés responsables des effets anti-inflammatoires et analgésiques de la plante. Optez pour des gélules contenant au moins 4 % d'harpagosides, ces derniers possédant des propriétés anti-inflammatoires et antidouleurs. Cette concentration garantira un soulagement durable des symptômes de l'arthrose. Le fabricant est tenu d'informer les consommateurs sur la teneur en harpagoside. Si ce n'est pas le cas, passez votre chemin !


Dosage et durée recommandée pour une utilisation efficace


L'usage traditionnel de cette plante implique une cure dont la durée ne devrait pas excéder trois mois. Afin d'obtenir des résultats optimaux, il est conseillé de prendre quotidiennement 500 mg d'extrait sec d'harpagophytum titré à 4% d'harpagoside.

Pour un traitement de fond, il est recommandé de maintenir la prise d'harpagophytum pendant au moins deux à trois mois.


Cependant, il est primordial de consulter un professionnel de la santé avant d'entamer tout nouveau traitement à base d'harpagophytum. Un expert pourra adapter les dosages en fonction de vos besoins spécifiques, de votre état de santé et des interactions possibles avec d'autres médicaments.


Voilà ! Cette section vous a éclairé sur les différentes manières de consommer l'harpagophytum et sur les dosages recommandés pour une utilisation efficace. Dans la section suivante, nous aborderons les précautions à prendre et les éventuels effets secondaires associés à l'utilisation de cette plante.


Après combien de temps l'harpagophytum est-il efficace ?


Les premiers bienfaits de l'harpagophytum commencent généralement à se faire ressentir après environ 3 semaines de prise régulière. Pour atteindre son effet maximal, il est conseillé de poursuivre la cure pendant 6 à 8 semaines. Toutefois, il est important de noter que la période requise peut différer d'un individu à l'autre.


Quelles sont les précautions d'usage de l'harpagophytum ?


Il y a quelques précautions d'utilisation à prendre en compte lors de l'utilisation de l'harpagophytum :


  1. Grossesse et allaitement : Il n'y a pas suffisamment d'études pour évaluer l'innocuité de l'harpagophytum chez les femmes enceintes ou qui allaitent. Il est donc recommandé de ne pas prendre d'harpagophytum pendant ces périodes.

  2. L'harpagophytum est déconseillée aux enfants.

  3. Interaction avec les médicaments : l'harpagophytum peut interagir avec certains médicaments, notamment les anticoagulants, les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et les médicaments contenant des glucocorticoïdes.

  4. État de santé : Il est important de consulter un médecin avant de prendre de l'harpagophytum si vous avez des problèmes de santé tels que des troubles hépatiques, des troubles rénaux, des troubles de la coagulation ou encore des troubles digestifs. Cette plante est à éviter si l’on souffre d’ulcère gastro-intestinal, de troubles gastriques, de diabète, d’hypertension, de maladies cardiovasculaires ou d’insuffisance cardiaque.

  5. Doses : Il est important de respecter les doses recommandées et de ne pas dépasser la dose journalière recommandée.

  6. Durée du traitement : Il est recommandé de ne pas utiliser l'harpagophytum pendant plus de 3 mois consécutifs.


En cas de surdosage, il est possible de constater des diarrhées, des nausées ou des maux de tête et vertiges. Cependant, ceux-ci restent relativement rare.


L’harpagophytum dans la littérature scientifique


De nombreuses études viennent confirmer l’action anti-inflammatoire de l’harpagophytum. En voici quelques-unes :


  • Entre 1971 et 1972, 110 personnes ont participé à une étude sur 3 mois afin d’évaluer l’action de l’harpagophytum sur la polyarthrite dont ils étaient atteints. Pour 80% d’entre eux, la douleur a complètement disparu.


  • Un essai clinique réalisé en 2007 sur 259 patients, durant 2 mois, au Royaume-Uni a démontré qu’une prise de 2000 mg d’harpagophytum à 5:1 avait permis d’améliorer la mobilité des patients ainsi qu’une diminution significative de leur douleur. (1)


  • Une autre étude, effectuée en 2000, réalisée sur 122 patients atteint d’osthéoarthrite, a prouvé que l’harpagophytum était plus efficace que les médicaments allopathiques et étaient en plus mieux tolérés par l’organisme. (2)


  • Une étude réalisée en 2006 montre que l’harpagophytum est plus efficace pour apaiser les douleurs dorsales et lombaires en synergie avec d’autres plantes que les médicaments allopathiques. La dose proposée lors de cette étude était de de 50 à 100 mg d’harpagophytum. (3)


  • Enfin, une autre étude sur 75 patients souffrants de douleurs aux genoux et à la hanche a montré qu’une prise de 50 mg d’harpagophytum à long terme (3 mois) a permis de réduire fortement les douleurs ressenties. Il a également été remarqué une meilleure mobilité. (4)


Conclusion


De l'utilisation traditionnelle à son efficacité scientifiquement prouvée, l'harpagophytum émerge comme une solution précieuse pour soulager les douleurs articulaires, l'inflammation et bien plus encore. En tant que complément naturel, il offre un moyen non seulement de soulager les maux du quotidien, mais aussi de promouvoir une meilleure qualité de vie.


Les propriétés anti-inflammatoires et analgésiques de l'harpagophytum en font un atout majeur pour ceux qui cherchent des alternatives naturelles aux traitements conventionnels. Sa capacité à atténuer les symptômes de l'arthrose et à réduire l'inconfort articulaire en fait un choix judicieux pour ceux qui aspirent à un mode de vie actif et épanoui. Cette plante, ancrée dans l'histoire et soutenue par la science moderne, mérite une place privilégiée dans la boîte à outils de la santé naturelle.


Toutefois, il est important de rappeler que chaque individu est unique. Avant de commencer un régime ou un traitement à base d'harpagophytum, consultez un professionnel de la santé. Ils pourront vous guider vers les meilleures pratiques en fonction de vos besoins spécifiques, de votre santé et des interactions possibles avec d'autres médicaments.


Nous espérons que ce guide complet vous a apporté une compréhension approfondie de l'harpagophytum et de son potentiel pour améliorer votre bien-être. En combinant la sagesse ancestrale avec les avancées scientifiques modernes, l'harpagophytum s'affirme comme un compagnon de choix dans votre quête d'une vie saine et équilibrée.


Vous désirez vous procurer de l'harpagophytum de qualité ? Ne cherchez plus ! Visitez notre boutique en cliquant sur le lien ci-dessous :

Bibliographie


Pour ceux qui souhaitent creuser davantage, nous vous offrons une liste de références et de ressources fiables. Ces études scientifiques, ouvrages de référence et sites web de confiance ont été consultés pour garantir l'exactitude et la qualité des informations présentées dans ce guide. Pour obtenir plus de détails sur l'harpagophytum, son utilisation et ses avantages, n'hésitez pas à explorer ces sources riches en connaissances.


(1) https://www.santescience.fr/harpagophytum/

(2) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17886223

(3) Gagnier JJ1, van Tulder M, Berman B, Bombardier C., Herbal medicine for low back pain, Cochrane Database Syst Rev. 2006 Apr 19

(4) Wegener T, Lüpke N-P. Treatment of patients with arthrosis of hip or knee with an aqueous extract of devil’s claw (Harpagophytum procumbens DC.). Phytother Res. déc 2003;17(10):1165‑72.

(5) https://www.vidal.fr/parapharmacie/phytotherapie-plantes/harpagophyton-harpagophytum-procumbens.html


bottom of page